Lutte contre le Rodéo Urbain

Les rodéos motorisés sont un fléau subit par les habitants de nombreuses villes dont CREIL.

C’est ainsi que la loi du 3 août 2018 renforce la lutte contre les rodéos motorisés.

Elle prévoit une peine d’un an d’emprisonnement et 15000 euros d’amende, qui peut aller jusqu’à 75000 euros d’amende et cinq ans d’emprisonnement si l’auteur des faits a consommé de l’alcool ou des stupéfiants.

Le texte crée également le délit d’incitation au rodéo et prévoit la confiscation obligatoire des véhicules ayant servi à commettre des infractions ainsi que l’annulation du permis de conduire pour une durée maximale de trois ans.